Sculptures

Achilles De Maertelaere avait aussi un talent de sculpteur, mais si peu d'oeuvres sont connues.

En 1912, c'estdans la catégorie Sculpture qu'il participe au concours du Prix de Rome, mais on ne sait quelle oeuvre il a produit.

Son oeuvre majeure est sans aucun doute le monument funéraire qu'il a réalisé en 1933 pour le syndicaliste Jan Samijn, au cimetière Westerbegraafplaats. On connaît aussi deux monuments aux morts qu'il réalisa au début des années '20.

D'autres oeuvres ne nous sont connues que par l'intermédiaire de (mauvaises) photos d'atelier.

Monument funéraire à Jan Samijn - 1933
Monument funéraire à Jan Samijn - 1933
Jan Samijn - 1933
Jan Samijn - 1933
La cloche sonne 5 heures ! - 1933
La cloche sonne 5 heures ! - 1933

C'est Achilles De Maertelaere qui a conçu le monument funéraire pour la tombe de Jan Samijn, un syndicaliste gantois mort en 1933. Le monument a été érigé dans le cimetière de l'ouest de Gand (Westerbegraafplaats)(Plaine ACKE, rangée 15, n° 7).

Le monument, sur un piedestal de 84x116.5m, est signé en bas à gauche sur la statue 'Ach. Bentos D.M.' et au pied du monument à gauche 'Sculptor Bentos Gent'. C'est la fonderie d'art 'Vindevogel Zwijnaerde' qui a réalisé l'oeuvre.

On trouve aussi sur le monument un bas-reliëf de 'La cloche sonne 5 heures', signé en bas à droite 'Ach. Bentos D.M.' ainsi qu'un profil de Jan Samijn.

Enfin, Achilles Bentos a également réalisé deux profils pour d'autres monuments funéraires dans le même cimetière (ci-dessous).

Joseph De Graeve - 1934?
Joseph De Graeve - 1934?
Oscar Verbeke - 1923?
Oscar Verbeke - 1923?
Monument aux morts de la première guerre mondiale du 8e district, Rue Sint-Salvator à Gand - 1921
Monument aux morts de la première guerre mondiale du 8e district, Rue Sint-Salvator à Gand - 1921
Monument aux morts de la première guerre mondiale du 8e district, Rue Sint-Salvator à Gand - 1921
Monument aux morts de la première guerre mondiale du 8e district, Rue Sint-Salvator à Gand - 1921

Ce monument commémoratif aux victimes de la première guerre mondiale se trouve dans le 8e district de Gand. Il est repris dans l'inventaire architectural de la Flandre.Achilles Bentos est l'auteur du bas-reliëf et il l'a singé 'Ach. Bentos D.M.'. Henri De Budt a réaisé le bronze.

Monument aux morts de la première guerre mondiale du 10e district, Rue des Frères De Smet à Gand - 1921
Monument aux morts de la première guerre mondiale du 10e district, Rue des Frères De Smet à Gand - 1921
Monument aux morts de la première guerre mondiale du 10e district, Rue des Frères De Smet à Gand - 1921
Monument aux morts de la première guerre mondiale du 10e district, Rue des Frères De Smet à Gand - 1921

Ce monument commémoratif aux victimes de la première guerre mondiale se trouve dans le 10e district de Gand. Il est repris dans l'inventaire architectural de la Flandre. Achilles De Maertelaere est l'auteur du grand médaillon en bas-reliëf. L'oeuvre est singée "Ach. Bentos". Richard Napoléon Ferbuyt a réalisé le bronze.

Compassion - plâtre/bronze? - <1926
Compassion - plâtre/bronze? - <1926
Compassion - plâtre/bronze? - <1926
Compassion - plâtre/bronze? - <1926
Femme nue - bronze- s.d. (Photo M. Parasie)
Femme nue - bronze- s.d. (Photo M. Parasie)
Femme nue assise - plâtre - s.d. (Photo M. Parasie)
Femme nue assise - plâtre - s.d. (Photo M. Parasie)

La photo à gauche pourrait être une étude pour le monument à Jan Samijn (voir ci-dessus). La femme assise à droiteest également représentée sur la photo avec le monument au roi Albert ci-dessous.

Enfant en pleurs -plâtre- s.d.
Enfant en pleurs -plâtre- s.d.

Parmi les photos de l'atelier d'Achilles De Maertelaere, on trouve quelques sculptures qui n'ont pas été retrouvées, dont un homme assis, un taureau et une tête d'indien.

Achilles De Maertelaere a participé au concours pour le monument au Roi Albert. Après son décès accidentel en 1934 à Marches-les-Dames, la ville de Gand décide d'ériger une statue du roi, pour le Zuidpark à Gand. Achilles ne gagne pas ce concours, qui sera attribué à Domien Ingels, mais on retrouve son projet sur une des photos de son atelier. Le projet est décrit dans la presse et on la retrouve citée dans l'étude de Erik De Keukeleire (Gendtsche Tydinghen, 2005, p. 233): "Une interprétation naïve et émouvante représent le roi debout, une main sur le coeur et l'autre levée pour prêter serment". C'est de toute évidence l'oeuvre d'Achilles De Maertelaere qui est décrite ici.